het Theater Festival
lu ma me je ve sa di
      30 31 01 02
03 04 05 06 07 08 09

“Verbeke a écrit un texte réunissant quasiment tous les préjugés et clichés politiquement corrects ; c'est un nœud inextricable de racisme, de sexisme et d'opposition des classes. Le plus fort, c'est que les trois acteurs offrent une interprétation crépitante sans faille, avec peu de moments de répit et des explosions de plus en plus hystériques. ”

Volkskrant

Et c’est reparti (White Male Privilege)

Wunderbaum

Et c’est reparti est un spectacle sur la position privilégiée qu’occupent les blancs et de leur ignorance totale de ce fait. Trois blancs d’Europe occidentale, bardés de diplômes et proches de la quarantaine, réagissent à un miroir qui leur est tendu, dans lequel ils voient le reflet d’un passé malodorant et d’un présent compliqué. Un miroir qu’ils ont de plus en plus de mal à ignorer. Depuis leurs bureaux modernes, trois collègues tentent de définir leur rôle dans le débat sur le racisme. Progressivement, ils s’enfoncent de plus en plus dans un marécage moral, tandis que la fatigue et l’hypersensibilité ne sont jamais loin. Wunderbaum a créé ce spectacle en collaboration avec Annelies Verbeke, qui a écrit le texte captivant.

Un coup dans le mille, d’une grande actualité, faisant partie de la sélection du jury du Theaterfestival néerlandais de 2018.

avec Wine Dierickx, Matijs Jansen & Maartje/Janneke Remmers | texte Annelies Verbeke | décor et lumière Maarten van Otterdijk | coaching Jan Bijvoet & Marien Jongewaard | voix Abdelkarim el Baz, Daniel Frankl & Betty Schuurman | costumes Vita Mees, Erik Bosman & Karin van der Leeuw | coordination technique Siemen van der Werf | technique Rinke Bartelink | producent Wunderbaum | coproducent Theater Rotterdam | avec le soutien de Stichting DOEN, Fonds 21, Lirafonds & Elise Mathilde Fonds

€18 (base) / €15 (-25/65+, professionels) / €8 (-19)

durée: 120 min.
langue: NL